17 mai

Est-ce que c’est son uniforme? Ses ongles impeccables que j’aperçois quand elle tend le courrier?

Advertisements

1er mai

Sur le quai, une jolie brune prend des petites pincées de barbe à papa qu’elle fait fondre sur le bout de sa langue, les yeux dans le vague.

L’atelier [Intégral]

Au bout de quelques mois, Frédérique ne put s'empêcher de se poser des questions sur l'atelier du jeudi de Clémentine. Elle savait simplement que l'atelier se déroulait le jeudi, à partir de 19 heures, mais qu'il était permis d'arriver plus tard. Ceci dit, l'atelier ne se terminait jamais après 22 heures. Ce qui l'intriguait le plus, c'était de ne jamais rencontrer personne qui faisait l'atelier avec Clémentine.

Au bout du fil [Intégral]

Cet été là, je m'endors sur la plage, en plein soleil, et j'imagine Édith. J'ouvre doucement les yeux et je crois voir son visage qui me sourit, ses cheveux traversés par la douce lumière de fin d'après-midi. Parfois, j'ai peur. La torpeur de l'été me réveille en pleine nuit, et dans l'obscurité me viennent des pensées terribles. Et si Édith ne me rappelait plus à la rentrée?

Albertine

Alors, je dirais ' Tu aimes les feux d'artichauts? ' Je ferais exprès de me tromper. Pour te mettre un peu mal à l'aise, et puis, pour briser la glace. Pour que, à mon évident malaise, tu comprennes que tu me plais.