16 mai

Merde, le bus passait dans deux minutes.

Je saisi mes clés sur la table basse de l’entrée, enfilai mes chaussures en vitesse et refermai la porte derrière moi.

Lorsque j’insérai la clé dans la serrure, on sonna à la porte de mon immeuble.

Je descendis les trois étages rapidement pour aller ouvrir, c’était sûrement le facteur ou un témoin de Jéhovah.

Au moment où j’arrivais à la porte d’entrée, je vis une jeune femme déguerpir aussi vite qu’un lièvre.

Alors que je me précipitais à sa poursuite, mon bus s’arrêta au coin de la rue, pile au moment où je mettais le pied sur une enveloppe.

Je la ramassai, la fourrai dans ma poche et m’engouffrai dans l’autobus avant qu’il ne démarre en trombe.

Une fois assise, je sortie l’enveloppe de ma poche.

Elle portait mon nom.

Je l’ouvris.

 

Bonjour,

Je vous trouve magnifique. Surtout lorsque vous portez votre manteau bleu marin et que vous relevez vos cheveux en un chignon désordonné.

Vous voir me rend heureuse pour la journée.

En espérant que la vôtre soit bonne aussi.

A.

 Complètement ahurie, le cœur battant la chamade, je ne pu retenir un éclat de rire.

Quelle drôle de manière de commencer la journée.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s