Sissi- Discrétion assurée

Tu en rêvais, elle l’a fait. A force de se chercher une job, travailler dans des places médiocres et répugnantes pour la santé mentale, elle a décidé de créer sa propre job. Elle est pas mal riche maintenant, même si elle doit encore faire semblant d’être paumée pour ne pas attirer les soupçons. Je suis une des seules personnes dans la confidence. Son boulot maintenant, c’est un peu comme agent secret finalement.
Évidemment, c’est moi qui lui ai suggéré l’idée. Enfin, attends, je ne veux pas m’attribuer sa gloire. En fait, j’avais lancé ça comme ça, comme on dit qu’on voudrait égorger la nouvelle blonde de notre ex. Mais Sissi, elle a entendu ça, et elle dit qu’elle en a rêvé la nuit d’après. Et encore la nuit d’après. Elle dit qu’elle a eu une révélation et qu’il était inscrit dans son horoscope que c’était pour elle l’année de l’entrepreunariat, qu’il fallait qu’elle écoute les conseils avisés de ses amies. En passant je lui avais aussi conseillé d’arrêter de dire aux gens que sa grand-mère tenait une maison close transgenre clandestinement dans les années 50, mais ce conseil-là n’a pas dû lui paraître si avisé.
Quoiqu’il en soit, moi aussi j’en rêvais au fond. Forcément, quand tu parles d’égorger la pétasse qui tient la main de la femme de ta vie, tu sais que tu ne vas pas le faire, mais si une autre personne que toi pouvait par accident enrouler son écharpe autour de son cou et laisser le châle se coincer dans une marche d’escalier roulant dans le métro, ça ferait assez bien ton affaire ( alerte fait divers). Là, c’est pareil, j’avait dit ça, et je ne l’aurais jamais fait , mais au fond, je suis quand même bien contente que Sissi s’en soit chargée.
Sissi, tu vois, c’est le genre à avoir des lubies. Puis un gros trou dans le porte monnaie. Il en faut de l’argent pour organiser des soirées contre les objets divers en forme de dauphin. La première fois que j’ai entendu parler d’elle, c’était par une amie qui revenait d’une soirée organisée chez Sissi, dont le thème était Buffy Triple X. Ça te donne une idée.
Maintenant, ses soirées sont reprises dans plusieurs bars de la ville. Les filles qui s’y rendent espèrent secrètement que Sissi y fera une apparition. Les pauvres, elles ne savent pas que Sissi est devenue depuis une workaholic. Elle ne s’arrête jamais. Et son travail, c’est le soir que ça fonctionne le mieux.
Sissi travaille depuis chez elle. Depuis qu’elle a commencé, elle a changé d’appartement deux fois, pour prendre de plus en plus grand, et de moins en moins partagé. Son outil principal est son cellulaire. Elle a essayé d’avoir des employés, parce qu’elle n’est plus en mesure de traiter toutes les demandes, mais elle n’a trouvé personne à la hauteur pour le poste. Moi-même, je ne pourrais jamais faire ce qu’elle fait avec autant d’audace. Il faut bien l’admettre, elle excelle dans son domaine.
Donc, fin 2012, Sissi a créé sa propre ligne de téléphone érotique. Elle a appelé ça ‘Sissi’, tout simplement. Au dos de sa carte d’affaires on peut lire ‘ Service Téléphonique épicé – Discrétion assurée’. Jusque là, rien de très original penses-tu. Attends la suite. Cette carte, elle ne la distribue pas aux hommes, mais aux femmes. Là, tu penses ‘ Ah, un service de téléphone érotique lesbien’. Oui, ça aurait pu. Mais c’est mal connaître Sissi. C’aurait été trop facile, et honnêtement, je ne suis pas sûre qu’elle aurait été très à l’aise avec ça. Non, ce service s’adresse aux hommes.
Sissi a toujours été préoccupée par l’amélioration du monde. C’est donc bien au cours de notre conversation qu’elle a eu son idée de génie. Je me plaignais d’un collègue de bureau qui me parlait de la jeune amie de sa fille de douze ans avec un regard lubrique pathétique. Je confiais à Sissi ma rage de m’être retenue de ne pas le traiter de tous les noms et lui cracher à la figure, simplement par pur respect des conventions. Je lui dis alors ‘ Si seulement quelqu’un aurait pu le faire à ma place.’ C’est de cela dont Sissi a rêvé les deux nuits suivant notre conversation.
Sa carte d’affaires, Sissi la donne à des femmes comme moi, fatiguées d’être perçues comme objet sexuel, que ce soit par des collègues, des inconnus, ou trop souvent par leur propre mari. Nous, les joyeuses élues qui possédons quelques exemplaires de cette carte, devons la laisser traîner quelque part près de la victime, la déposer sur le babillard du café où elle a ses habitudes. Tu comprends la suite?
L’homme se laisse avoir par le graphisme plein de promesses de la carte d’affaires, compose le numéro, et tombe sur une Sissi très chaleureuse. Durant les premières minutes, Sissi reprend quelques répliques de ses films pornographiques favoris et les adresse à ses interlocuteurs. Et puis, quand les gémissements se font plus lourds, si suintants qu’ils lui en donnent parfois la nausée, Sissi dessert sa verve aux hommes qui, pris de court, ne pensent pas immédiatement à raccrocher. Elle a toujours de nouvelles insultes cinglantes et pleines d’originalités à deverser. Les clients de Sissi se font remettre à leur place à leur frais. Et, crois le ou non, son ‘traitement’, comme elle l’appelle, est assez efficace. J’ai vu mon collègue de bureau changer du jour au lendemain après qu’il ait contacté Sissi.
Elle a créé pour elle un emploi sur mesure, qui lui rapporte beaucoup d’argent. Mais, comme je te le disais, elle commence à être débordée. C’est pour cette raison que j’ai pensé à toi. Si le poste t’intéresse, je te laisse ses coordonnées. Je suis persuadée que toi aussi, avec Sissi, tu peux changer le monde.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s