Au bout du fil [Intégral]

Cet été là, je m'endors sur la plage, en plein soleil, et j'imagine Édith. J'ouvre doucement les yeux et je crois voir son visage qui me sourit, ses cheveux traversés par la douce lumière de fin d'après-midi. Parfois, j'ai peur. La torpeur de l'été me réveille en pleine nuit, et dans l'obscurité me viennent des pensées terribles. Et si Édith ne me rappelait plus à la rentrée?

Advertisements

La fermeture

J’attends devant la porte des toilettes. J’entends son urine frapper l’eau du fond de la cuvette. Je reste près de la porte. Quand elle sort, je me précipite à sa suite. Je déboutonne mon jean en vitesse, baisse ma culotte, et pose mes fesses sur la cuvette encore chaude des siennes.